Délégationdu Vaucluse

Crise sanitaire

Des masques pour les personnes en errance

Un reportage dans les médias

En juillet dernier, le Secours Catholique du Vaucluse a accueilli les journalistes de France Bleu Vaucluse, France 3, France Inter pour relayer la question de l’accès aux masques des personnes à la rue. Un reportage a été réalisé dans l’espace d’accueil d’Avignon.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos. Difficile pour tout le monde de s’en procurer. À Avignon, pour pallier à ce problème, les bénévoles engagés dans l’accueil de jour du Secours Catholique qui ont entrepris des maraudes pendant le confinement ajoutent des masques aux paniers repas.

Diffusions :

France Bleu Vaucluse : https://www.francebleu.fr/infos/soc...

Le reportage radio a été diffusé mardi 22 juillet au journal de 19h de France Inter (sujet à écouter en replay à partir de 6min 51 : https://www.franceinter.fr/emission...

TV - France 3 - Journal régional 19/20 Provence-Alpes - 22 juillet 2020 Un reportage à l’Accueil de Jour diffusé au 19/20 régional - mercredi 23 juillet (à voir à 2min33 : //https://www.france.tv/france-3/prov...

L’équipe de l’accueil de jour du Secours catholique ouvre ses portes, 6 boulevard Saint-Michel aux personnes sans abri, de 8h à 11h00. Les "visiteurs" bénéficient d’un petit-déjeuner, d’une douche, et tout simplement du lien social. Depuis plusieurs semaines, des masques sont aussi disponibles.

Des équipes de maraudes sillonnent l’intra-muros. Les maraudes démarrent du local chaque matin, l’une en direction de la gare, puis rue de la République et place de L’horloge ; l’autre en direction de la place Saint-Lazare et de la place Pie. À 8h45, les deux équipes partent avec leur chariot chargé de victuailles, avec des petits-déjeuners, des sandwichs, des thermos café, mais aussi des masques. Thierry est bénévole depuis trois mois et participe à ces distributions presque tous les mardis : « Nous leur rappelons qu’ils doivent en porter dans les lieux clos et lorsqu’ils sont en groupe. » Thierry et Marie-Laure demandent systématiquement aux personnes qu’ils rencontrent si elles en ont besoin. Il faut expliquer les règles d’utilisation : le changer régulièrement et le mettre quand on est en contact avec d’autres personnes.

Il n’est pas facile de vivre dans la rue sans masque. Rue de la République, Dimitri est installé avec deux camarades. Il vit dans les rues d’Avignon depuis plusieurs années. « Je n’avais pas de masque hier, et j’ai voulu rentrer dans un magasin. On m’a dit non. Alors j’ai attendu devant la porte et demandé à une dame d’aller faire une course pour moi. », explique-t-il. Après plus d’une heure et demie de maraude, la totalité des sachets repas a été distribuée. La réserve de masques est presque vide. Toutes les personnes croisées ont pu s’en procurer un.

L’accueil de jour du Secours Catholique du boulevard Saint-Michel cherche encore des bénévoles pour participer aux maraudes et à l’accueil de jour quotidien.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne