Délégationdu Vaucluse

L’« accompagnement solidaire » du Secours Catholique à Velleron

Comment être une permanence active même sans local ?

Comme nous ne disposons pas de local nous avons, pour pouvoir continuer à être actifs, dû inventer de nouvelles façons de se rencontrer. La mairie de Velleron (je fais partie du Centre communal d’action sociale comme responsable du Secours Catholique) nous téléphone dès qu’elle a une demande. Nous avons souvent des papiers à remplir, des démarches à faire pour les Velleronnais. Nous nous sommes rapidement aperçus que les habitants du village avaient d’énormes difficultés à cause du manque de moyens de locomotion. Aussi, nous avons décidé d’essayer une action qui consiste à être en quelque sorte « taxi ». Nous prenons les gens en charge pour aller vers l’Isle-sur-la-Sorgue (épicerie sociale, médecins), vers Carpentras (en particulier vers la Caisse d’allocations familiales). Les conducteurs potentiels sont trois et ces conduites sont l’occasion d’échanges riches. Ce sont un peu comme des visites à domicile dans le contenu. Elles nous permettent de mieux connaître les personnes, de pouvoir mieux les aider, les accompagner un bout de chemin, que ce soit chez le médecin, mais aussi dans leurs soucis et tracas présents.

Bernadette Aubert, équipe de Velleron

Imprimer cette page

Faites un don en ligne